1970-01-01T00:00:00+00:00
Lade Événements
Cet Événement est passé

Sebastian Stadler

La question de vérité de l’image et l’exploration de l’interface entre le monde analogique et l’espace numérique sont au cœur du travail de Sebastian Stadler (*1988, Saint-Gall). Cet artiste alémanique a été formé à la Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK) et à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL).

La série « L’apparition » (2014) rassemble des photographies de paysages réels où se superposent des phénomènes lumineux. Certaines images résultent d’une double exposition. Sur pellicule analogique, le photographe enregistre d’abord différents motifs issus de son environnement immédiat. Il expose ensuite le même rouleau une seconde fois avec des fragments issus d’écrans numériques (ordinateur, smartphone, etc.). Le résultat révèle une surface apparemment parfaite où se devinent cependant les formes d’une structure de pixels, traces digitales qui se fondent dans le monde réel.

La certitude de la perception est aussi remise en cause dans les vidéos de Sebastian Stadler qui explorent les zones de non-lieux et de transition. Les séquences rassemblées sous le titre «Travelling» font partie d’une archive en constant développement.  Elles mettent l’accent sur les plafonds de bâtiments publics captés au rythme d’un escalier roulant, étirant ainsi la dramaturgie d’un mouvement banal.

Dans un travail vidéo plus récent, le principe du défilement mécanique est également mis à profit. La caméra est placée sur le tapis roulant qui conduit, à travers un gigantesque parking, les visiteurs de Disneyland Paris vers l’entrée. Une voix off accueille les visiteurs tout en leur recommandant de bien noter l’emplacement de leur véhicule, comme si celui-ci devenait leur dernier point d’attache.

Dossier de presse (pdf)

www.sebastianstadler.ch


Aus der Serie « L’apparition », 2014 © Sebastian Stadler

Vue de l’exposition